Accueil | News | Forums | Dossiers | ?    

Les Forums de Génération Câble
Avant de poster, merci de consulter [ le code de bonne conduite ]

[ Qui ] est connecté à ce forum ? [ Voir ] les derniers posts !


 Aide ForumAide Forum   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs ProfilProfil 
   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 


Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et le mobile

Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 133, 134, 135  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Génération Câble Index du Forum > Discussions Générales
Voir le sujet précédent > Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Mar 10 Avr, 2018 7:28    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°247

Vivendi en Italie
Encore une fois, la tache se complique pour Vivendi. Mediaset Premium - le bouquet de tv de Silvio Berlusconi - se rapproche de Sky - filiale du groupe Murdoch - qui est leadersur la tv payante en Italie. Les chaines de Mediaset vont être distribuées par Sky, par cet accord Sky peut également acheter à terme la société nouvellement créée dans laquelle les actifs techniques, opérationnels et de maintenance de Premium seraient transférés. A plus long terme, Les tv payantes de Mediaset pourraient passer sous le contrôle de Sky.

Que va faire Vivendi des 30% qu’il détient dans Mediaset ? Le projet de prendre pied dans la télévision payante en Italie et de créer un Netflix du sud s’éloigne, d'autant que Sky pourrait à terme être racheté par Disney, ce qui laisse peu de place à une solide concurrence. Mediaset compte 1,6 million de clients, alors que Sky en compte 4,8 millions (Les Echos, 01/04). Telecom Italia devrait demander aux autorités de la concurrence des remèdes afin de limiter les effets de la concurrence.

D’autre part, la CDP (émanation du Trésor italien), et donc établissement public, a annoncé qu’elle allait progressivement acquérir jusqu’à 5% du capital de Telecom Italia pour défendre les intérêts de l’Etat italien dans une entreprise jugée stratégique. Alors que fonds d’investissements d'Elliott Management vient lui de porter sa participation potentielle à environ 13,7%. Une alliance pourrait se nouer entre ces deux acteurs pour imposer des administrateurs à Vivendi afin de l’affaiblir et ainsi d’imposer une vision « italienne » ou «Berlusconi » à Telecom Italia.

Vivendi a commencé à investir dans Telecom Italia en 2015, et ni la structure capitalistique, ni la structure industrielle ne sont stables...Bolloré s'est-il attaqué à trop gros ?

Streaming musical
Le Figaro (édition papier du 04/04) a publié une infographie sur le poids des acteurs du streaming musical payant. Spotify est largement en tête en nombre de clients, mais perds toujours beaucoup d’argent : en 5 ans, c’est 2,255 milliards ! Combien de temps cela va-t-il prendre avant que Apple ou Amazon rachète Spotify et que Deezer se fasse racheter ?



Netflix
Combien de clients compte Netflix ? Mi-mars, le site Electron Libre, annonçait 2,5 millions de clients, Liberation (06/04) annonce 3,4 millions : «"Netflix a dépassé la barre des 3 millions d’abonnés fin 2017 en France. Et à la fin du premier trimestre 2018, soit le 31 mars, il visait 3,4 millions.".
Ou se situe la vérité ? Il faut rappeler que Netflix ne donne pas de chiffres pour la France. A titre de comparaison, BeIn Sports, ce serait 3,4 millions de clients et OCS est à 2,9 millions. La concurrence est rude pour la Canal+ !


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Mer 11 Avr, 2018 7:28    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - n°281

Déploiement du Très haut débit
Dans Le Monde (09/04), La secrétaire d’Etat à l’économie Delphine Gény-Stephann a fait le point sur l’avancée des travaux concernant la couverture très haut débit sur le fixe suite au new deal de la fin de l’année 2017 entre le gouvernement et les opérateurs.

A la question : "Y a-t’il un plan pour l’après 2022 afin d’amener la fibre, et plus seulement des technologies alternatives sur 100% du territoire ?", la secrétaire d’Etat apporte la réponse : "Compte tenu du poids des investissements, choisir la fibre sur 100% du territoire et donc dans les zones les plus reculées me semble prématuré. Il faut regarder l’évolution des usages, et des technologies alternatives, et laisser le champs ouvert. Ce qui nous ne empêche pas de nous inscrire pleinement dans l’ambition européenne d’avoir un débit de 1 gigabit par seconde à l’horizon 2025.".
Reste à restreindre au maximum cette notion de "zones les plus reculées" !

Par ailleurs, la secrétaire d’Etat annonce que la mise en place de l’accord se poursuit sur le fixe et le mobile. L’Arcep étant en train de finaliser les différentes procédures comme celle de l’attribution des fréquences mobiles. Orange et SFR ont fait part de leurs engagement concernant la couverture à 100% des zones AMII d’ici à fin 2020.

Du THD par Satellite ?
Eutelsat, Orange et Thales ont signé un accord en vue de connecter par satellite les Français qui vivent dans des zones isolées et difficiles d'accès. Si tout se passe bien, les offres devraient être disponibles en 2021. Selon La Tribune (05/04), Orange n’était pas chaud pour participer au tour de table.

A ce jour Orange compte 48 000 clients à une offre satellite contre 56 000 au début 2016. CE n’est clairement pas un secteur que souhaite développer Orange. Mais accès au très haut débit oblige, cela va redevenir un passage obligé.

Selon La Tribune, Orange s’est engagé à hauteur de 150 millions d'euros pour une période de 7 ans et aura ainsi la possibilité de revendre de la capacité satellitaire dans les pays européens où il est présent.

New deal sur la couverture mobile
Suite à accord intervenu au mois de janvier dernier entre le gouvernement et les opérateurs mobiles qui prévoit de nouvelles obligations de couverture mobile, l'Arcep met en consultation publique le projet de décision en vue du lancement d'un appel à candidatures qui permettra de réattribuer, pour 10 ans, les fréquences historiques de la 2G, de la 3G et désormais de la 4G (bandes 900 MHz, 1800 MHz et 2,1 GHz ), dont les autorisations arrivent à échéance à compter de 2021.

Ces nouvelles autorisations comprendront de nouvelles obligations de couverture avec pour ambition de généraliser la 4G, d'améliorer la couverture des axes de transport et de couvrir 5000 nouvelles zones par opérateur.

L’Arcep indique également que : "Le projet de décision prévoit ainsi la possibilité de nouvelles répartitions du spectre entre les lauréats notamment dans les bandes 900 et 2100 MHz, dans lesquelles les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Telecom ont aujourd'hui 2 à 3 fois plus de fréquences que Free Mobile.."


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Jeu 12 Avr, 2018 7:32    Sujet du message: Répondre en citant

Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 31 décembre. Ces chiffres portent sur l’activité fixe et sur l’activité mobile.

Comme depuis de nombreux trimestres, Orange s’appuie sur le FTTH, le m2m et Open pour présenter de solides résultats commerciaux. Après une phase de décélération, Sosh semble reprendre des couleurs. Le recrutement sur le Ftth est sur une bonne dynamique,


* en milliers

Très haut débit
Le très haut débit tire encore la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est un gain de 145 000 clients. Alors que sur les derniers trimestres, Orange ne semblait pas en mesure d’augmenter la cadence, le T4 voit de bons chiffres. 93 000 sont de nouveaux clients, contre 86 000 pour le T3, 50 000 pour le T2, 65 000 pour le T1, 76 000 pour le T4 2016.

Les clients FTTH représentent 17,4%% de sa base clientèle contre 13,0% à fin 2016, 8,9% à fin 2015, 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.
Le nombre de clients avec une offre Open est de 8,726 millions et représente 47,8% des clients du fixe, en augmentation de 0,6% sur ce trimestre. Il reste encore 2 000 clients en bas débit.

Téléphonie mobile
Sur les forfaits, Orange progresse de 388 000 nouveaux clients (591 000 sur le T3, 752 000 sur le T2, 604 000 sur le T1, 727 000 au T4 2016, 435 000 au T4 2015).

Sosh progresse de 75 000 nouveaux clients et représente 12,6% des clients avec un forfait contre 12,4% à fin 2016, 12,2% à fin 2015 et 11,2% à fin 2014. Et représente 11,4% de l’ensemble des clients chez Orange contre 11,8% à fin 2016, 10,3% à fin 2015 et 9,1% à fin 2014. C’est une relative stagnation.

Sur le prépayé, c’est encore et toujours la chute, mais si elle est moins importante que lors des trimestres précédents. Pour le troisième trimestre consécutif, les Mvno’s repartent à la hausse et si la tendance se poursuit, devrait passer le cap du millionième clients sur le T1.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Ven 13 Avr, 2018 6:49    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°248

Canal+ France & le cinéma
Chez Canal+ France, le nombre de clients étant à la baisse, le chiffre d’affaire suit la même tendance et par ricochet également le financement de films.
Pour rappel Canal+ a des obligations légales de financement , il doit "doit consacrer au moins 12,5 % des ressources totales de l'exercice en cours à l’achat de droits de diffusion de films européens, et 9,5% à l'achat de film français. Au sein de l'achat des films français, au moins 85% doivent être des pré-achats, et au moins 17% des films d'un budget de moins de 4 millions d'euros. Au moins 75% de ces dépenses doivent être effectués auprès de producteurs indépendants de Canal Plus.".

En 2017, Canal+ a déboursé 154 millions auquel il convient de rajouter 20 millions de sa filiale Ciné+ pour un total groupe de 174 millions d’euros. Canal+ a annoncé une baisse de 35 millions pour 2018. De son coté, TF1 a lui investit 47 millions, M6 15 millions, France Télévisions 66 millions, OCS 35 millions et Altice/SFR 10 millions.

Bfmtv (28/03) a récapitulé les investissements de Canal+ dans le cinéma français (en millions d'euros, source : CSA) : 2012: 173 ; 2013: 171 ; 2014: 158 ; 2015: 154 ; 2016: 151

Droits tv sportifs
Alors que SFR vient de rectifier sa stratégie sur la convergence en adoptant le principe d’option facultative pour ses contenus et de proposer à d’autres distributeurs, il convient de faire un point sur les dépenses de beIN Sports, Canal+ et SFR dans les droits tv sportifs.

Le quotidien l’Equipe (édition papier) du 18/01 a publié une infographie sur le coût de la grille de SFR Sport. Celle-ci va se monter à 500 millions d’euros avec la Ligue des Champions et la Ligue Europa. En 2016 (et donc avec les 140 millions de la ligue des champions, 50 pour la Ligue Europa), Canal+ dépensait 822 millions et beIN Sports 470 millions.

En comparaison, les droits de France Télévisions s’élèvent à 115,61 millions d’euros (L’Equipe - édition papier du 15/03), auquel il faut rajouter 50 millions pour les JO de Tokyo 2020, TF1 débourse 222 millions pour TF1 contre 169 millions en 2016 (voir page 279 du rapport annuel 2017 du groupe Bouygues).

L'achat et l'exploitation de contenus sportifs coutent cher. Au total depuis son lancement depuis 2012, le Qatar a injecté 1,4 milliards d’euros dans le bouquet de chaines qui compte plus de 3,5 millions de clients. Entre 2012 et 2015, beIN Sports a cumulé une perte de 1 milliard. Le résultat opérationnel des chaines Canal+ en France montre une perte de 399 millions en 2016 et de 265 millions en 2015, 180 millions en 2014. Pour 2017, l’information n’a pas été donnée.

Avec 500 millions annuels, l’équation financière pour SFR Sport serait vite devenue intenable sur le court terme. Il va donc lui falloir engranger rapidement des clients payants. Ce n’est qu’à la fin de 2018 que SFR pourra se faire une idée sur la solidité de sa stratégie et voir si c’est le bon moment pour se lancer sur les futurs droits tv de la Ligue 1, d’ou la demande de SFR a la LFP d’attendre pour le lancement des enchères (Le Figaro du 26/03).


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Lun 16 Avr, 2018 7:47    Sujet du message: Répondre en citant

Après la publication des résultats des opérateurs à fin décembre 2017, il est possible de synthétiser l’évolution du chiffre d’affaire.

Précisions
- Les données (exprimées en milliards) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Le chiffre d'affaire d'Orange France a augmenté de 0,6% entre 2016 et 2017 et l’Ebitda a progressé de 0,3%



Le détail
Bouygues Telecom au prix de très lourds efforts confirme sa lente remontée entamée en 2015, sa rentabilité s’améliore mais reste éloignée de celle de ses concurrents.

Free est dans la continuité et augmente sa rentabilité (moins d’itinérance et du dégroupage) sur les deux dernières années de façon significative. Mais par rapport aux années précédentes, Free a plus de mal, les soldes des ventes privées se font sentir.

Orange France repasse dans le vert après plusieurs années dans le rouge, son chiffre d’affaire progresse d’une année sur l’autre, sa rentabilité s’améliore. A confirmer.

SFR voit son chiffre d’affaire baisser et sa rentabilité s’étioler. SFR continu de payer la perte de clients alors que sa politique de contenus ne porte pas ses fruits. Même si il y a de nouveaux des gains sur les forfaits mobiles, cela ne suffit pas. L’année 2017 - comme l’année 2016 - restera une mauvaise année.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Mar 17 Avr, 2018 6:36    Sujet du message: Répondre en citant

Ce tableau récapitule les investissements de chaque opérateur et ce qu’ils représentent par rapport au chiffre d’affaire. Investissements dans le réseau (fixe et/ou mobile), les investissements immobiliers (boutiques) et ceux dans le SI. Ne sont (logiquement) pas pris en compte les coûts d’acquisition des clients. Les montants s’entendent hors acquisition de fréquences et achats dans les contenus.

Globalement, les investissement n’ont jamais été aussi importants. Orange est au même niveau en 2017 qu’en 2016. Via son plan "essentiels 2020", Orange a prévu 9 milliards d'euros d'investissements, dont au moins 3 milliards jusqu'en 2018 spécifiquement pour le déploiement du très haut débit.
Malgré des résultats en berne, SFR poursuit ses investissements (hors contenus) afin de rattraper le retard qu’il avait accumulé sur son réseau 4G et il poursuit également la modernisation de son réseau très haut débit.
En proportion, Free est le meilleur investisseur, mais doit continuer à se construire un solide réseau mobile afin de se mettre à niveau et doit également faire des efforts sur le Ftth.
Bouygues Telecom a réduit la voilure sur l’année 2017, alors qu’il avait prévu 20% d’augmentation pour l’année 2017 avec la montée en charge du FttH et le démarrage de la 5G.

Précisions
- Les données (exprimées en milliards) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR.
- Pour lire le tableau : Orange a augmenté ses investissements de 0,6% entre décembre 2016 et décembre 2017 et ils ont représenté 19% du chiffre d'affaire sur l’année 2017.




- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas45




Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 1264
Réseau: ORLÉANS 50139 & 30139 (100/10) 24VD/5VR

MessagePosté le: Mer 18 Avr, 2018 4:22    Sujet du message: Répondre en citant

hammett a écrit:
Free doit faire des efforts sur le Ftth.


Je confirme. Free vient tout juste de se raccorder à l'immeuble de mes parents, un immeuble pourtant fibré depuis quelques années maintenant, mais n'est pas venu (pour le moment du moins) dans le mien. Bouygues l'a fait dans le mien mais pas dans celui de mes parents. Et Free, par l'intermédiaire d'un de ses commerciaux du Free Center de la Rue de la République, m'avait dit il y a encore 3-4 mois qu'il n'y avait pas encore de fibre optique version Free... dans tout le département du Loiret (si si) sans pouvoir me donner de date de lancement du déploiement. Free a donc effectivement un retard colossal à combler, sachant que Orange fibre à tour de bras, que Bouygues s'est mis à se raccorder progressivement un peu partout où il y a de la fibre, et que SFR/Numericable fibre là où il n'y a pas le câble (si Orange ne le fait pas bien sûr) ou alors renvoie vers le câble, donc propose du très-haut débit (nous sommes ici quasi intégralement à 100Mbits en descente et 5 Mbits (ou 10 si doublement) en montée [ne restent qu'une ou deux poches qui semblent toujours être à 30Mbits en descente et 1Mbits (ou 2 si doublement) en montée]).

Affaire à suivre. Merci encore pour tes données et infos passionnantes et toujours très didactiques et complètes. On en apprend chaque fois un peu plus et on se couche, chaque fois également, moins bête. Smile


Vive la souplesse de l'Analogique !
Moi : SAMSUNG 32 J6300, BD-H8900, Power+ Family LaBox (V2) avec le Bouquet Allemand.
Mes parents : SAMSUNG 32 C-6700, LaBox (V2) Power.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Mer 18 Avr, 2018 7:16    Sujet du message: Répondre en citant

Merci. Tu vas me faire rougir... Embarassed Embarassed


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1255

MessagePosté le: Mer 18 Avr, 2018 7:16    Sujet du message: Répondre en citant

La publication des résultats à fin décembre 2017 par Bouygues, Free, Orange et SFR permet de faire le point sur le niveau d’endettement de chacun.

Free, au 31 décembre son endettement net était de 2,449 milliards, soit un ratio d’endettement (endettement/Ebitda) de 1,4x. Ce n’est pas alarmant, car Free est très peu endetté, mais pour Free, c’est un taux assez important.
Fin 2016, son endettement net était de 1,643 milliard, soit un ratio d’endettement (endettement/Ebitda) de 1,0x. A fin décembre 2015 son endettement net était de 1,191 milliard, soit un ratio d’endettement (endettement/Ebitda) de 0,8x. A fin décembre 2014, son endettement net était de 1 milliard d’euros, et un ratio d’endettement identique de 0,84x après 0,85x en 2013. Au plus fort (2012 et 2011), ce ratio était de 1,16x.

Bouygues télécom , au 31 décembre son endettement net a diminuée avec un montant de 976 millions, le ratio d’endettement de 0,8x reste faible.
Fin 2016, son endettement net était de 1,012 milliard, soit un ratio d’endettement de 1,1x. A fin décembre 2015, l’endettement net était de 890 millions à fin décembre 2015 soit un ratio de 1,2. Fin 2014, l’endettement était de 765 millions d’euros, en baisse de 18 millions d’euros par rapport à fin 2013, soit un ratio d’endettement de 1,1x (0,9x en 2013).

Orange Groupe (pas de chiffres pour Orange France) avec endettement net 23,8 milliards qui a baissé de plus de 600 millions, soit un ratio d’endettement de 1,85x.
Fin 2016, l’endettement était de 24,4 milliards soit un ratio de 1,93. A fin décembre 2015, l’endettement était de 26,5 milliards soit un ratio de 2,13. A fin décembre 2014, l’endettement net était de 26,1 milliards, soit un ratio de 2,09x contre 2,37x au 31 décembre 2013. L'objectif est de maintenir la dette à un ratio autour de 2x. Orange consolide sa dette au niveau groupe.

SFR (pas Altice) avec un endettement net de 15,6 milliards soit un ratio de 3,7x, la dette se maintient. A noter qu’Altice a réorganisé sa structure et que pour le groupe, le ratio est de 5,3x. Pour SFR la première grosse échéance de remboursement est pour 2022 avec 4 milliards à décaisser auquel il faut ajouter 4,4 milliards pour le groupe. D’ici là, ce ne sont que 2,6 milliards que le groupe devra rembourser.

Fin décembre 2016, l’endettement net était de 14,8 milliards soit un ratio de 3,8x. A fin décembre 2015, l’endettement était de 14,4 milliards soit un ratio de 3,7x. A fin 2014, l’endettement net était de 11,3 milliards soit un ratio de 3,7x. La dette de SFR a été réechelonnée au mois d’avril : celle-ci passe de 5,8 à 7,9 années (mais sera légèrement plus lourde). De grosses échéances ne sont prévues qu’à partir de 2022.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Jonathan




Inscrit le: 27 Mar 2008
Messages: 420
Réseau: DIJON

MessagePosté le: Mer 18 Avr, 2018 7:56    Sujet du message: Répondre en citant

Bouygues n’a qu’une très petite dette. Une rumeur enfle sur un possible rachat de SFR par Bouygues et un fond d’investissement ...


SFR Power cinéma 1Gb/s
Le décodeur UHD SAT Canal intégral, Apple TV, NETFLIX
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Génération Câble Index du Forum > Discussions Générales Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 133, 134, 135  Suivante
Page 134 sur 135



 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages
Forum Php Bulletin Board © 2001, 2005 Php Bulletin Board Group

LES DOSSIERS
Comparatifs de Génération Câble :
Bientôt chez Numericable :
L'offre TV Numericable :
Les services interactifs Numericable :
Numericable chez les autres :
Parlons technique :
Les tests de Génération Câble :
DE GENERATION CABLE
Les chaînes HD. La TV de rattrapage. La VOD. La TV sur tablette
Les chaînes TV. Bbox fibre vs Numericable
Les chaînes HD. La TV de rattrapage. La VOD
La Box. HD Box. Anciennes Box
France. Belgique. Luxembourg. Portugal. Caraibes. Bbox
Visite de Palaiseau. Les multiplexes
Bbox TV. Bbox modem. Appli iPhone. Clé 3G
Le magazine des abonnés Numericable-SFR