Accueil | News | Forums | Dossiers | ?    

Les Forums de Génération Câble
Avant de poster, merci de consulter [ le code de bonne conduite ]

[ Qui ] est connecté à ce forum ? [ Voir ] les derniers posts !


 Aide ForumAide Forum   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs ProfilProfil 
   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion   S'enregistrerS'enregistrer 


Parts de marché dans l'ADSL, la Fibre Optique et le mobile

Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 128, 129, 130  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Génération Câble Index du Forum > Discussions Générales
Voir le sujet précédent > Voir le sujet suivant  
Auteur Message
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Lun 05 Fév, 2018 8:16    Sujet du message: Répondre en citant

TF1 a réussi l’exploit de voir Canal+, Free et Orange s’opposer frontalement à sa demande de voir une rénumération plus importante pour la distribution de ses chaines et service. A ce jour, c’est Orange qui est en première ligne. Pour Le Figaro, TF1 demanderait 25 à 26 millions à Orange et près de 20 millions à Free.

TF1 a signé un accord avec Bouygues et SFR, qui a accepté de payer 10 millions d’euros pour des avant-premières, la diffusion en 4K de certains programmes comme la Coupe du monde ou des services tels que le start over (possibilité de revenir au début du programme). TF1 a annoncé vouloir toucher 100 millions d’euros après la négociation de l’ensemble de ses accords de distribution.

Orange
De son coté Orange a signé un accord avec M6 pour une vingtaine de millions d’euros, mais Orange estime que le service Replay de M6 est plus utilisé que celui de TF1, enfin, Orange estime que "les services qui nous sont proposés ne sont pas à la hauteur de l'investissement qui nous est demandé (...) Un opérateur de réseau c'est quelqu'un qui apporte du réseau, une box à domicile et qui permet d'accéder à des services à valeur ajouté. Pas des services que vous pouvez trouver en regardant gratuitement la TNT" (Le Figaro, 02/02)

Canal+
Interrogé par le JDD, 04/02), le directeur général du groupe Canal+, Maxime Saada, est ferme : "Le groupe TF1 profite indûment de sa puissance pour exiger des opérateurs qui diffusent ses chaines gratuites, des sommes astronomiques, à hauteur de 100 millions d’euros au total, dont plusieurs dizaines de millions pour le seul groupe Canal+ (...) Nous n’avons aucunement l’intention de céder au chantage et sommes prêts, si nous y sommes contraints, à envisager assez vite une coupure du signal des chaînes gratuites du groupe TF1 sur nos différents supports ; sachant que Canal représente entre 15% et 20% de l’audience de ses chaînes gratuites", assure le DG de Canal+.".

Canal+ a lancé un plan d‘économies, il lui serait difficile de vendre un accord pour une vingtaine de millions. Et en l’occurrence TF1 applique la même politique de Canal+. Cette dernière appliquant les mêmes recettes dans sa fonction de distributeur.

Free
Quand à Free, pour Maxime Lombardini : « Les demandes de TF1 sont extravagantes! Les discussions sont au point mort. Je suis pessimiste sur la suite» Le Figaro, 02/02). Mais historiquement Free a toujours du mal à payer pour la diffusion de contenus.

On imagine mal que le conflit se poursuive très longtemps. TF1 a besoin de Orange pour la distribution de ses services et des audiences qui vont avec. Mais Orange doit également distribuer ces services et de ne pas laisser SFR seul sur les innovations proposées (stat-over, 4K, service Replay enrichi, etc...). A combien se montera le deal ?


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Mar 06 Fév, 2018 7:30    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°236

SFR Sport
Selon le JDD, l'offre OTT de SFR sport ne compterait qu'une petite trentaine de milliers d'abonnés. Selon Les Echos, elle compterait autour de 15 000 clients (sans compter l'offre OTT SFR Sport couplée avec BeIN sports, lancée en février). BeIN Sports aurait plusieurs dizaines de milliers de clients OTT, tandis qu'Eurosport revendique lui s'approcher du seuil du million tous situé en Europe.

Pour Alain Weil, le PDG de SFR, la stratégie d'exclusivité des droits sportifs, surtout du foot, a vécu : "Il en va tout simplement de la viabilité, de la rentabilité de notre modèle (...) l’exclusivité est un non-sens sur le plan strictement commercial surtout pour des sports majeurs tel que le football.". Concernant l'acquisition de droits, Alain Weill prévoit : "Un nouveau coup d’accélérateur dans les prochaines semaines".

Il annonce également que : "l’ADLC a décidé d’imposer prochainement à l’ensemble des opérateurs l’obligation de distribuer une part de leurs droits sur d’autres plateformes que les leurs".

Orange vers un accord avec Altice Pay tv ?
Orange va certainement conclure un accord avec Altice pour distribuer le bouquet sport de SFR. Stéphane Richard vient de déclarer chez Bloomberg que chez Orange : "Nous sommes ouverts d’esprit pour discuter avec Altice à propos de la distribution de ces programmes – je parle de la Champions League en France. Je pense que beaucoup de personnes veulent être en mesure de regarder ces matchs et nous allons essayer de trouver un accord avec Altice.".

Lors de la journée « investisseurs » organisée à Londres le 7 décembre dernier, Stéphane Richard avait réaffirmé qu’Orange ne participerait pas aux futures enchères sur les droits de Ligue1, il avait par contre ouvert la porte à un accord : "Les investissements dans les contenus pourraient aller vers des partenariats entre opérateurs plutôt que dans la confrontation frontale (…) Nous sommes ouverts à la question afin d'aller vers un partenariat gagnant-gagnant.".

SFR Sport
SFR Sport s’est offert de l’équitation : "Avec l'acquisition des droits de diffusion des concours d'équitation, SFR Sport propose les meilleures compétitions et diffuse toutes les épreuves de Longines Coupe du Monde FEI (Fédération Equestre Internationale) et de la Coupe des Nations FEI, Jumping, concours, dressage : près de 50 événements équestres seront diffusés et permettront de retrouver les équipes de France championnes olympiques." (communiqué).
D’autre part, SFR Sport 3 devient une chaine omnisports.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Jeu 08 Fév, 2018 7:23    Sujet du message: Répondre en citant

Début janvier, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du troisième trimestre 2017. Un point a été fait sur les revenus des opérateurs.

Malgré la montée en charge du très haut débit, les revenus (HT) sur le fixe continu de décroitre de 1,1% sur un an. Plus précisément ce sont les communications téléphoniques qui plombent les revenus du fixe et dans un moindre cas ceux liés aux revenus liés aux communications vendus aux entreprises. Les revenus liés au très haut débit augmentent de 1,7% et ceux liés aux contenus de 22,5% à 663 millions.

Pour les revenus (HT) des opérateurs sur le mobile (hors m2m), la baisse se poursuit. Globalement, le trimestre reste positif.



Pour rappel, le récapitulatif du CA par opérateur à fin septembre 2017.



Pou l’ARCEP : "Le revenu des opérateurs de communications électroniques sur le marché final atteint 9,0 milliards d’euros HT et 8,1 milliards d’euros HT pour les seuls services de communications électroniques (hors revenus annexes des opérateurs). Le revenu baisse ainsi depuis le deuxième trimestre 2017 (-0,5% en un an puis -1,2% au troisième trimestre 2017) après deux trimestres consécutifs de croissance (+0,9% en un an au quatrième trimestre 2016 et +0,4% au premier trimestre 2017).".


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Ven 09 Fév, 2018 7:11    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°237

Foot : droits tv des bleus
C’est confirmé, (L’Equipe, 24/01), TF1 et M6 ont annoncé un accord pour la période 2018-2022.
TF1 et M6 vont se partager les matchs et vont payer 140 millions au total (70 millions par chaine), ce qui fait 3,5 millions par match, l’UEFA en attendait 4 millions. D’autre part, les filiales (TMC et W9) vont diffuser les 10 autres meilleures affiches par an pour 12 millions (6 millions chacune) pour la période 2018-2022.

La chaine l’Equipe va récupérer le reste de la diffusion, soit les matches de qualification de toutes les sélections européennes pour le Championnat d'Europe 2020 et pour la Coupe du monde 2022, la diffusion en différé des matches de l'équipe de France. Et enfin, les matches amicaux de ces sélections européennes ainsi que la Nations League, une nouvelle compétition lancée par l'UEFA qui opposera tous les deux ans les 55 pays membres de l'UEFA et offrira quatre places qualificatives supplémentaires au Championnat d'Europe.
Certainement par pudeur, le quotidien L’Equipe n’a pas révélé le montant payé par la Chaine l’Equipe.

Droits TV de la Premier League
Le Board du championnat anglais a attribué son premier lot de droits TV domestiques pour la période 2019-22. Les autres résultats de l’appel d’offres devraient être annoncés au mois de février.
L’opérateur public BBC est ainsi parvenu à sécuriser la diffusion des résumés des rencontres de Premier League sur le marché britannique pour la période 2019-22. Les résumés de matches a été conservé par la BBC pour un total de 211,5 M£ (241 M€) sur trois ans, soit une augmentation de 7,5 M£ (8,5 M€) par rapport au contrat en cours (L’Equipe, 31/01)

Rallyes
Le WRX reste sur la chaîne L'Équipe. Diffuseur du Championnat du monde des rallyes depuis sa création en 2014, elle a prolongé son partenariat pour trois années supplémentaires. Le prix n’a pas été communiqué (L’Equipe, 31/01).


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Lun 12 Fév, 2018 7:54    Sujet du message: Répondre en citant

Début janvier, l’ARCEP a publié son observatoire des marchés des communications électroniques du troisième trimestre 2017.
Ces statistiques permettent de faire le point sur les accès tv dans le cadre d’un forfait couplé internet-télévision.

Pour l’ARCEP : "Un peu plus de sept abonnés sur dix à un service d’accès à internet ont la possibilité d’accéder dans le cadre de leur abonnement à un service de diffusion audiovisuelle. Fin septembre 2017, le nombre de ces accès couplant l’internet et la télévision progresse de 900 000 en un an, soit quasiment le double par rapport au troisième trimestre 2016. Les trois-quarts de ces abonnements sont fournis à l’utilisateur via sa ligne xDSL, mais la croissance annuelle du nombre de ces accès ne cesse de diminuer, tandis que celle de la fibre optique de bout en bout augmente au rythme de croissance de ces accès internet. Ainsi, neuf accès internet très haut débit en fibre optique sur dix sont couplés à un accès à la télévision, soit 2,5 millions au troisième trimestre 2017.".

Reste à savoir si les accès sont activés. A noter que, le pourcentage du parc d’accès internet bouge très peu depuis le T3 2014. Le très haut débit devrait permettre de relancer la machine (voir les accords d’Orange et Free passés avec Canal+/CanalSat) mais aussi de faire augmenter l’ARPU.

Vivendi donne 3 008 millions (2,995 à fin juin 2017, 2,939 millions à fin mars 2017, 2,928 millions à fin décembre 2016) de clients pour les offres spécifique de Free et Canal+. Cela ne progresse quasiment plus. Pour Bouygues Telecom et SFR c'est l'inconnu. Il serait intéressant d'avoir plus de chiffres et de connaitre le nombre d’accès payant à un service tv.




- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Mar 13 Fév, 2018 7:34    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°238

Droits tv en Italie
Les droits tv du Calcio de 2018 à 2021 ont finalement trouvé preneur. Le groupe espagnol MediaPro a versé 1,05 milliard d'euros, soit le montant minimum réclamé par la Ligue italienne. Actuellement ces droits étaient de 945M€ par saison, soit une augmentation de 11,1%.
De fait Sky, Mediaset et Telecom Italia n’ont pas proposé assez pour obtenir des droits et devront passer par Mediapro pour diffuser des matchs. Médiapro n’ayant pas de chaines devra soit les vendre soit créer son bouquet de chaines.

Les droits TV internationaux de la Série A ont été attribués au mois d'octobre à l'agence IMG et à la RAI pour un total de 371 millions d'euros par an pour la période 2018-2021, soit le double de la période précédente.

Droit Internationaux de la Ligue 1
Selon L’Equipe, La Ligue de football professionnel (LFP) et beIN Sports - chargé de la distribution des droits audiovisuels de la Ligue 1 à l’étranger – ont annoncé un partenariat pour l’Afrique subsaharienne avec Canal+ et Kwesé. Ces deux diffuseurs offriront 33 millions d’euros par an – 20 de plus que ce qu’ils payent pour l’instant – afin de diffuser la Ligue 1, Ligue 2 et Coupe de la Ligue (Sport24, 05/02).

Toujours selon L’Equipe, le prochain marché étudié pourrait être l’Amérique du Nord et l’Amérique du Sud. La LFP et beIN Sports négocieraient même actuellement avec TVGlobo, au Brésil.

A ce jour c’est le groupe BeIN Sports qui détient ces droits sur 2018-2024 pour un montant de 80 millions d’euros garanti. C’est un accord signé en 2014, mais la LFP estime que la valeur de la Ligue 1 est plus importante. Pour chaque contrat signé, les montants sont partagés à égalité entre beIN Sports et la LFP.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Mer 14 Fév, 2018 7:13    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - n°274

Vivendi en Italie : Telecom Italia
Vivendi et Telecom Italia (TIM) ont officiellement proposé au gouvernement italien de séparer son réseau Internet fixe en une entité juridiquement distincte qui serait contrôlée à 100 par TIM. Cette entité aurait son Conseil d’administration et son propre management (La Tribune, 09/02). Ce projet sera présenté le 6 mars au Conseil d’Administration de TIM. Cela pourra-t-il apaiser le conflit en l’Etat italien et Vivendi ?

Toujours selon La Tribune : "cette séparation juridique ouvrirait la voie à une possible fusion entre la nouvelle entité et son concurrent Open Fiber, un réseau détenu en commun par l'électricien Enel, contrôlé par l'État, et la banque publique Cassa Depositi i Prestiti (CDP). Ce qui pourrait déboucher sur la création d'un nouveau leader national dans les infrastructures Internet fixes", autre possibilité l’introduction en bourse, mais l’entité serait valorisée 15 milliards d’euros.

A la suite du rachat de Telecom Italia par Vivendi, le gouvernement avait déclaré vouloir utiliser les pouvoirs spéciaux que lui offre la loi dans les secteurs stratégiques : "avec proportionnalité et d'une façon raisonnable". Afin de prendre des "mesures visant à l'adoption de plans de développement adéquats, d'investissement et de manutention sur les réseaux et les équipements, afin d'assurer leur fonctionnement et intégrité, garantir la continuité de la fourniture du service universel et satisfaire l'intérêt général à moyen et long terme"

Si un accord se dessine, Vivendi a demandé l‘intervention de la présidence de la République italienne contre le décret du gouvernement instaurant des pouvoirs de contrôle spéciaux (“golden power”).

Pour rappel, le gouvernement italien vérifie si Vivendi a bien respecté les règles lors du resserrement de son contrôle sur la direction de Telecom Italia. En cas d’infraction, Vivendi risque une amende de 300 millions d’euros. Le ministre s’est déclaré pour un réexamen de cette amende en cas d’accord.

Il faut également rappeler que des élections législatives sont prévues début mars 2018, ce qui laisse peu de temps pour conclure un accord. Indirectement, c’est Silvio Berlusconi qui pourrait gagner ces élections. Le même Silvio Berlusconi qui dirige Mediaset qui est également en conflit avec Vivendi. Dans ce dossier, la justice a laissé jusqu’au 27 février la possibilité de régler leur différend.

Les deux groupes sont en négociations pour trouver un deal sur la télévision payante. Vivendi a annoncé la création d’une coentreprise entre Telecom Italia et Canal+. Canal + va soutenir Telecom Italia dans l'acquisition de droits et la production de films et de séries télévisées mais aussi de droits sportifs. Telecom Italia contrôlera 60 % du capital de la société commune et Canal +, 40 %. Mediaset pourrait faire partie du tour de table.

Un accord entre les deux groupes clôturerait le contentieux.

En attendant, TIM n’a pas obtenu de lots dans l’attribution des droits TV du Calcio et devra passer par un accord avec Mediapro qui vient de se payer l’ensemble de ses droits.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Jeu 15 Fév, 2018 7:35    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°239

Les droits de retransmission nationaux pour les saisons 2019-2022 viennent de tomber. Les cinq premiers lots – sur sept – ont été attribués pour un montant total de 5 milliards, sur trois ans. C’est en baisse par rapport aux droits actuels que se partagent pour 6,9 milliards d'euros Sky Sports et BT.

Sky Sports restera le diffuseur principal et a remporté quatre des sept lots mis en jeu, soit 128 matches par saison. De son côté, BT a décroché un seul lot de 32 matches par an, sur la case du samedi 12h30 (13h30 en France).
L’opérateur public BBC la diffusion des résumés des rencontres de Premier League pour un total de 241 M€ sur trois ans, soit une augmentation de 7,5 M£ (8,5 M€) par rapport au contrat en cours.

La Premier League doit encore annoncer les vainqueurs des deux derniers lots, incluant au total 40 rencontres supplémentaires par saison, celles programmées en milieu de semaine et pendant les jours fériés. Amazon qui faisait figure d’épouvantail (pour faire monter les enchères) ne s’est pas manifesté. Le fera-t-il pour les lots restants ?

En début d’année Sky et BT avaient annoncé qu’ils allaient distribuer chacun les chaînes de l'autre. Cela a donc permis une baisse sensible des droits en attendant l’attribution des derniers lots.

Le résultat de l'appel d'offres pour les droits de la Premier League en France est lui attendu à l'automne. Aujourd'hui, SFR Sport, le diffuseur exclusif, règle 110 millions d'euros par saison.

Pour rappel, un historique des droits tv du championnat (Challenges, 02/2015).



Pour rappel, les droits TV ont augmenté pour La Football League, qui regroupe le Championship (D2), la League One (D3) et la League Two (D4). Pour les trois prochaines saisons, Sky va devoir débourser 132 millions d’euros contre 33 millions actuellement.

Donc après le Calcio, c’est la Premier League qui a des difficultés (relatives) à vendre ses droits sur son marché domestique. Ce n’est pas bon signe pour les futurs droits de la Ligue 1.


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas45




Inscrit le: 20 Avr 2005
Messages: 1171
Réseau: ORLÉANS 50139 (100/10)

MessagePosté le: Jeu 15 Fév, 2018 17:49    Sujet du message: Répondre en citant

Petite question : cela veut-il dire qu'il faut (en Angleterre tout du moins) voir des chaînes payer pour avoir des reportages d'information sportive sur les matchs de football ? Shocked En France, tel n'est pas le cas et tout le monde peut parler librement du football dans ses journaux ! Il n'y a que le magazine de Football spécifique qui est inclus dans les lots payants ! Mais pour le reste, on ne paye pas ! Quelle horreur s'il faut payer pour avoir droit à l'information sportive... Espérons que ce ne sera jamais le cas en France !


Vive la souplesse de l'Analogique !
Moi : SAMSUNG 32 J6300, BD-H8900, Power+ Family LaBox (V1n) avec le Bouquet Allemand.
Mes parents : SAMSUNG 32 C-6700, LaBox (V2) Power.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur MSN Messenger
hammett




Inscrit le: 28 Fév 2014
Messages: 1203

MessagePosté le: Ven 16 Fév, 2018 7:21    Sujet du message: Répondre en citant

Brèves du sport business et de la TV payante – n°240

Résultats de Canal+
Vivendi vient de présenter ses résultats à fin décembre, ce qui permet de faire le point sur le nombre de clients du groupe Canal+.

C’est un peu mieux tant commercialement que financièrement, En propre (hors ventes à Free et Orange), Canal+ (y compris CanalSat et Canalplay) reste en dessous des 5 millions de clients et a encore perdu 40 000 clients sur le trimestre er 304 000 sur l'année (794 000 sur 2 ans).

Canal+ France ne s’en sort qu’avec ses accords avec Free et Orange. Vivendi donne 3 117 millions (3,008 à fin septembre, 2,995 à fin juin, 2,939 millions à fin mars, 2,928 millions à fin décembre 2016) de clients pour les offres spécifique de Free et Canal+. Cela a bien progressé avec un gain de 109 000pour la fin de l’année et de 189 000 sur un an. Ces gains ne compensent pas la baisse des clients directement abonnés.

Le nombre total de clients (Canal+, CanalSat et CanalPlay) baissé de 115 000 entre le T4 2016 et le T4 2017 et augmente de 59 000 sur le dernier trimestre (+ 1 000 à fin septembre, - 70 000 à fin juin, -401 000 à fin mars, -538 000 à fin décembre 2016). Un début de rebond donc.

Pour rappel, du coté de la concurrence (Tv payante et service SVod), BeIN Sports serait à 3,5 millions de clients, OCS à 2,9 millions et Netflix à +/- 2,0 millions, ils sont tous en progression.



La baisse du nombre de clients a forcément une incidence sur le chiffre d’affaire : la TV payante en France représente 26,3% du chiffre d'affaire du groupe Vivendi contre 31,4% à fin 2016, 31,4% à fin 2015 et 34,2% à fin 2014.

Le chiffre d'affaire de la télévision payante en France est en baisse de 3,8% sur un an (4,2% à fin septembre, 5,3% sur 12 mois à fin juin, 7,8% sur 12 mois à fin mars). " Le résultat opérationnel courant de Groupe Canal+ s’établit à 367 millions d’euros, contre 303 millions d’euros en 2016 (+20,2 % à taux de change et périmètre constants). Le résultat opérationnel ajusté (EBITA) avant charges de restructuration s’élève à 367 millions d’euros, en hausse de près de 30 % à taux de change et périmètre constants en un an. Les charges de restructuration, plus élevées que prévu, reflètent principalement la réorganisation de l’activité des relations clients. L’EBITA après coûts de restructuration s’établit à 318 millions d’euros, contre 240 millions d’euros en 2016 (+32,1 %).".


- @hammett_92
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Génération Câble Index du Forum > Discussions Générales Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 128, 129, 130  Suivante
Page 129 sur 130



 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages
Forum Php Bulletin Board © 2001, 2005 Php Bulletin Board Group

LES DOSSIERS
Comparatifs de Génération Câble :
Bientôt chez Numericable :
L'offre TV Numericable :
Les services interactifs Numericable :
Numericable chez les autres :
Parlons technique :
Les tests de Génération Câble :
DE GENERATION CABLE
Les chaînes HD. La TV de rattrapage. La VOD. La TV sur tablette
Les chaînes TV. Bbox fibre vs Numericable
Les chaînes HD. La TV de rattrapage. La VOD
La Box. HD Box. Anciennes Box
France. Belgique. Luxembourg. Portugal. Caraibes. Bbox
Visite de Palaiseau. Les multiplexes
Bbox TV. Bbox modem. Appli iPhone. Clé 3G
Le magazine des abonnés Numericable-SFR